Oser une couleur foncée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Mar 6 Mar 2012 - 2:41

J'ai repeint la cuisine en gris foncé, "gris building" cuisine et salle de bain de Valentine en me disant que si cela ne me plaisait pas, il n'y avait qu'à repeindre. La photo a été prise par grand soleil, les extérieurs sont laiteux.


Le coin cuisson et lavage.
Je vais changer les rideaux qui ne me plaisent plus. J'ai un retour de drap ancien et un grand napperon carré broderie Richelieu que je vais transformer en rideaux. La suspension va être changée également pour une qui diffuse mieux la lumière.


Le coin rangement entre deux portes vitrées. Le décrochement à droite du meuble, ce sont deux conduits de cheminée. Il y en a 4 en tout dans la maison.

Voilà le résultat. Comme la cuisine est très claire, je trouve que c'est pas mal. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous peint des pièces avec une couleur soutenue ? Et êtes-vous satisfaits du résultat ?

Marie Odile

avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Annie le Mar 6 Mar 2012 - 5:46

perso je trouve le résultat très bien, c'est la mode gris clair, gris foncé... chez notre fille, ils ont peint les murs en blanc et ceux face aux fenêtres en laqué rouge... cela rend très bien. En ce moment j'aime bien les tons lin, blanc cassé... cela dépend aussi de la déco, je pense que tout est possible dans une certaine harmonie.

Annie
avatar
Annie

Messages : 1537
Date d'inscription : 08/09/2010
Localisation : Lorraine, Meuse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ruedeschamps.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Bretagne gites et BandB le Mar 6 Mar 2012 - 6:38

il faut juste oser.... etude etude etude
roro22 viens de faire un mini stage de peinture avec une pro cet aprem... j'ai appris plein de choses yes_yes yes_yes yes_yes maintenant, il faut que je me lance chez moi....
avatar
Bretagne gites et BandB

Messages : 2063
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : lannion côtes de granit rose côtes d'armor

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bretagne-armor.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  jean-luc16 le Mar 6 Mar 2012 - 7:12

Ce n'est certainement pas moi qui vais critiquer , chez moi ( pas dans le gîte) les murs sont blancs, les porte gris perle et les encadrements de porte gris foncé Very Happy ce n'est pas une question de mode , dans toutes mes maisons successives j'ai toujours eu des murs blancs , seuls les portes et encadrements étaient couleur ou gris , je trouve que les meubles et les tableaux au mur ressortent bien mieux.
avatar
jean-luc16

Messages : 2223
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 60
Localisation : Sigogne Charente

Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-ferme-des-iris.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Mar 6 Mar 2012 - 8:03

Annie a écrit:perso je trouve le résultat très bien, c'est la mode gris clair, gris foncé... chez notre fille, ils ont peint les murs en blanc et ceux face aux fenêtres en laqué rouge... cela rend très bien. En ce moment j'aime bien les tons lin, blanc cassé... cela dépend aussi de la déco, je pense que tout est possible dans une certaine harmonie.
Annie

J'ai essayé la couleur lin de Valentine pour les murs du couloirs. Je n'ai pas aimé du tout. J'ai tout de suite repeint couleur coquille d’œuf. Faut dire que le couloir ne recevait pas beaucoup de lumière naturelle. Je trouvais que cela faisait blanc sale. Avec la lumière que j'ai aujourd'hui avec la porte vitrée qui donne sur le séjour et la vitre que j'ai fait mettre sur la porte d'entrée, cela change tout et peut-être que la couleur lin rendrait mieux.
Dans une chambre du gite, j'ai choisi couleur argile dans la gamme "mat infini" toujours de Valentine. J'aime bien cette marque, tu peux faire des retouches comme tu veux, aucun problème. Elle est très facile d'utilisation.
Le rouge, faut oser. La semaine passée, dans Bienvenue chez nous, il y avait un séjour en rouge foncé, la pièce était magnifique.
Je crois qu'on en a marre du blanc, non que ce ne soit pas beau mais simplement parce qu'on l'a trop vu.
Marie Odile
avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Annie le Mar 6 Mar 2012 - 8:20

je suis plutôt comme Jean-Luc, blanc ou de couleur très claire et je suis une adepte de la couleur "coquille d'oeuf" qui passe très bien.

Annie
avatar
Annie

Messages : 1537
Date d'inscription : 08/09/2010
Localisation : Lorraine, Meuse

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ruedeschamps.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Mar 6 Mar 2012 - 9:36

Annie a écrit:je suis plutôt comme Jean-Luc, blanc ou de couleur très claire et je suis une adepte de la couleur "coquille d'oeuf" qui passe très bien.

Annie
J'aime le changement et en repeignant en blanc, je ne vois pas de changement. Tout le gite était blanc au départ. En mettant une couleur foncée, il y a un vrai changement. Peut-être que l'an prochain, je changerai de couleur ou je reviendrai au blanc. C'est tellement facile, la peinture des murs.
Pour la couleur coquille d'oeuf, je n'aimais pas trop mon couloir mais maintenant, je trouve que cette couleur s'accorde bien avec les nouvelles portes en sapin clair.
Jean-Luc a écrit:je trouve que les meubles et les tableaux au mur ressortent bien mieux.
Jean-Luc
Je trouve que les meubles et les tableaux ressortent mieux sur de l'uni mais pas forcément du blanc. C'est sûr, tout va avec des murs blancs, mais pas avec des murs de couleur.
Marie Odile
avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

J'ai longtemps hésité mais marre du crépi blanc.

Message  Aline le Mar 6 Mar 2012 - 23:21

Après près de 40 ans de crépi blanc et poutres en chêne dans le séjour je voulais changer la couleur. Le jaune safran me plaisait beaucoup. Il y a 5 ans j'ai sauté le pas. Dans ma vieille maison de 1847 je croyais que c'était osé. Ils nous a fallut un petit temps d'adaptation la transition étant très audacieuse. Je ne voudrais plus du blanc.


Dans le hall d'entrée - Sur les murs une base blanc amande puis cire terre de sienne. J'ai fait ce travail il y a un certain temps. Les murs sont vieux, il y a beaucoup d'imperfections mais ça passe bien dans une vieille maison.
Tchantchès et Nanesse vous saluent en passant.
avatar
Aline

Messages : 1304
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 78
Localisation : Liège Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.logisfleuri.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Mer 7 Mar 2012 - 7:42

Aline a écrit:Après près de 40 ans de crépi blanc et poutres en chêne dans le séjour je voulais changer la couleur. Le jaune safran me plaisait beaucoup. Il y a 5 ans j'ai sauté le pas. Dans ma vieille maison de 1847 je croyais que c'était osé. Ils nous a fallut un petit temps d'adaptation la transition étant très audacieuse. Je ne voudrais plus du blanc.
Tchantchès et Nanesse vous saluent en passant.

J'aime beaucoup ton jaune safran. Je trouve que cette couleur donne du peps à tes meubles foncés. C'est plus gai que le classique blanc. Le "terre de sienne" est plus classique mais va bien à une maison ancienne et la cire masque les imperfections des murs.
Mais qui sont Tchantchès et Nanesse ?

Marie Odile

avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Angèle le Ven 9 Mar 2012 - 11:31

Marie Odile a écrit:J'ai repeint la cuisine en gris foncé, "gris building" cuisine et salle de bain de Valentine en me disant que si cela ne me plaisait pas, il n'y avait qu'à repeindre. La photo a été prise par grand soleil, les extérieurs sont laiteux.


Le coin cuisson et lavage.
Je vais changer les rideaux qui ne me plaisent plus. J'ai un retour de drap ancien et un grand napperon carré broderie Richelieu que je vais transformer en rideaux. La suspension va être changée également pour une qui diffuse mieux la lumière.


Le coin rangement entre deux portes vitrées. Le décrochement à droite du meuble, ce sont deux conduits de cheminée. Il y en a 4 en tout dans la maison.

Voilà le résultat. Comme la cuisine est très claire, je trouve que c'est pas mal. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous peint des pièces avec une couleur soutenue ? Et êtes-vous satisfaits du résultat ?

Marie Odile



Marie-Odile,

Ta cuisine est très réussie. Bravo, ça valait le coup de faire tout ce travail ...
Bon week-end soleil


Angèle



avatar
Angèle

Messages : 689
Date d'inscription : 07/09/2010
Localisation : Berstett à proximité de Strasbourg - Alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://www.gite-alsace-chezangele.fr

Revenir en haut Aller en bas

A propos de Tchantchès et Nanesse. Folklore liégeois.

Message  Aline le Ven 9 Mar 2012 - 22:44

Les marionnettes liégeoises à tringles

Le personnage légendaire de Tchantchès

Tchantchès (traduction wallonne de «François») vient au monde à Liège, en août 760: il apparaît de façon miraculeuse entre deux pavés du quartier d’Outremeuse, en braillant une chanson à boire:

« Allons, la Mère Gaspard, encore un verre, il n’est pas tard »...

Le bébé déteste l’eau, et le couple qui le recueille le sèvre au pèkèt, alcool local à base de genièvre.

A son baptême, la sage-femme lui cogne accidentellement la tête sur le rebord des fonts baptismaux, ce qui explique son nez difforme et rougeâtre.

A cause de son visage enlaidi, le gamin reste longtemps à l’écart de la foule. A l’âge de dix ans, il fait « Saint-Mâcrawe », c'est-à-dire qu'il accepte d'être promené dans tout le quartier, barbouillé de suie, sur une chaise à porteurs escortée de nombreux enfants. Il attire la sympathie populaire, à tel point qu'il est élu prince du « Djus d'la Mouse » (nom wallon d'Outremeuse - (quartier où j'ai travaillé pendant près de 35 ans) ). Il oublie sa laideur et sait se faire aimer par sa bonté d’âme et ses espiègleries.

Un jour, alors qu’il se promène le long de la Meuse, il a l’occasion de rencontrer le chevalier Roland, neveu de Charlemagne. Une amitié profonde naît entre les deux jeunes gens, et Tchantchès est introduit à la cour.
D'ailleurs, au théâtre des marionnettes, Tchantchès est étroitement mêlé à tous les épisodes de la vie de Charlemagne et de son entourage.

Il participe, par exemple, en 778, à la fameuse bataille de Roncevaux, défilé des Pyrénées où l'arrière-garde de l'armée française se fait attaquer par des milliers de Sarrasins.

Ce récit du célèbre combat est adapté des textes de Max DEFLEUR,
(« Contes et légendes de Wallonie », Paris, Nathan 1962):

« Tchantchès reste ébahi devant la hauteur des Pyrénées (...), mais il s'étonne surtout que la peau des Sarrasins soit si noire. Il dit à Roland: « A mon avis, y z'ont fait Saint- Mâcrawe au D'Jus d'la Mouse, et y z'ont oublié de s'frotter la figure » !

Tout en parlant, il s'équipe. En guise de bouclier, il revêt son sarrau bleu; pour heaume, il se coiffe de sa casquette de soie noire. Les trompettes sonnent; les barons et les chevaliers endossent leurs amures et enfourchent leurs destriers (...).
Et commence la fameuse bataille de Roncevaux.
Roland, toujours sous le coup de sa discussion avec Olivier, frappe comme un diable. A son côté, Tchantchès, lui aussi, fait rage. Il crache dans ses mains et donne des coups de tête dans l'estomac à une cadence rapide. Ni cuirasse, ni cotte de mailles, ne résistent à ce terrible bélier. Il a déjà avalé deux bonnes lampées de pèkèt pour se mettre en forme et expédier trois cent mille Sarrasins dans l'autre monde.
L'ennemi fuit l'endroit de la bataille où se trouve Tchantchès, et celui-ci, n'ayant plus rien à faire, commence à s'ennuyer et baîlle bruyamment. Roland lui dit: « Tu t'ennuies, mon ami. Va te coucher. Je ferai bien sans toi; je vais voir ce qui se passe là-bas, sur l'aile gauche »...
Tchantchès obéit. Quelques instants plus tard, il ronfle. Depuis combien de temps dort-il lorsqu'il entend le cor ? Il a l'intuition d'un désastre. D'un bond, il est sur pieds... et trouve Charlemagne devant le cadavre de son preux compagnon.


Tchantchès est le champion des «soukeus de Djus-d'la Moûse» (les donneurs de coups de tête d'Outremeuse). Il se bat «à côps d'tiesse èpwèzonés» (à coups de tête empoisonnés).

Sa tristesse est immense. Il enlève sa casquette et s'arrache des poignées de cheveux. Puis il prononce cette courte oraison funèbre: « Sire Empereur, votre neveu a reçu sa daye, mais nous l'revengerons » !

Ainsi sera fait. Tchantchès accompagne Charlemagne au siège de Saragosse, et ce sera lui qui, le premier, franchira les murailles de la ville »...



Inconsolable d’avoir dormi à la bataille de Roncevaux, Tchantchès quitte le palais de Charlemagne (Aix-la-Chapelle) et revient vivre dans son quartier d'Outremeuse à Liège.

Il s’éteint à l’âge de quarante ans, après une franche ripaille, échappant ainsi à la vieillesse.

Il reste, dans le tradition locale, le prototype du vrai Liégeois, mauvaise tête, esprit frondeur, grand gosier, ennemi du faste et des cérémonies, farouchement indépendant, mais cœur d’or, et prompt à s’enflammer pour toutes les nobles causes.


Alors qu'on lui attribue beaucoup de défauts, Tchantchès n'est pas un coureur de jupons, même s'il aime secourir les femmes en danger.


Il n'est pas marié, car pour lui « Li marièdje n'est fêt qu'po lès sots » (Le mariage n'est fait que pour les sots). Il a néanmoins une
« binamée crapaude » appelée Nanèsse (Agnès en français). Elle est pleine de bon sens et de bonté, courageuse, sévère mais aimante.

Les effigies géantes de Tchantchès et Nanèsse font bien sûr partie du cortège folklorique des fêtes du 15 août en Outremeuse (Liège).

Bon week-end Bienvenue

avatar
Aline

Messages : 1304
Date d'inscription : 22/09/2010
Age : 78
Localisation : Liège Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.logisfleuri.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Ven 16 Mar 2012 - 1:24

Merci Aline pour cette longue et intéressante explication.
Marie Odile
avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Britavit le Ven 16 Mar 2012 - 2:29

Aline, belle histoire!
Dans les campagnes, on osait beaucoup les couleurs avant. Sans doute parce que les pots de couleurs étant en "solde"...le vert pomme, le vieux rose...quand j'ai mis ces couleurs aux poutres d'une chambre et salle de bains, les plombiers ont paru horrifiés!
avatar
Britavit

Messages : 1269
Date d'inscription : 06/11/2010
Localisation : Saint Avit-Sénieur, Dordogne (24)

Voir le profil de l'utilisateur http://chambres-d-hotes-dordogne.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Marie Odile le Ven 16 Mar 2012 - 4:30

Britavit a écrit:
Dans les campagnes, on osait beaucoup les couleurs avant. Sans doute parce que les pots de couleurs étant en "solde"...le vert pomme, le vieux rose...quand j'ai mis ces couleurs aux poutres d'une chambre et salle de bains, les plombiers ont paru horrifiés!
Je me souviens des salles de bains bleues et des cuisine jaune pâle. Puis c'était la mode des papiers peints partout. Maintenant la peinture est revenue en force et on voit dans les couleurs élues couleurs de l'année, des vert pomme, des bleu océan... Eh oui, le vert pomme revient !
Marie Odile
avatar
Marie Odile

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/11/2010
Age : 62
Localisation : Alsace, Haut-Rhin, Orschwihr 68500

Voir le profil de l'utilisateur http://gite-alsace-vignoble.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oser une couleur foncée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum